La plupart de nos lecteurs étant sous une poussée caniculaire, nous vous envoyons des images rafraîchissantes…

Camarinas, nous ne l’avons vu que depuis le bateau au mouillage car il faisait frais et venteux donc pas envie de se balader en annexe.

Départ le 7 août au lever du jour.

pour passer le Cap Finisterre avec une éclaircie entre les épais nuages.

Là, on croise Pierre et Véronique sur Niobé II, des copains du club des Croiseurs Médocains : joli moment gravé dans nos mémoires et photos réciproques.

Dans l’après-midi, arrivée à Muros, joli port de pêche avec le soleil ou les nuages ; ça dépend où l’on se trouve !